Amicale des Bielles d’Antan

À Lizio … il fait toujours beau !

Conformément au programme concocté par le bureau de l’amicale, les 26 participants (+ 1) se sont retrouvés en ce dimanche 22 Mai chez Nicole et Loïc à l’heure prévue … ou presque, car notre ami Gégé était parti en expédition pour trouver du carburant. Sous la baguette de notre chef pilote nous avons pris la direction de Blain, puis St Nicolas de Redon pour un arrêt prostate bienvenu et atteint notre première destination sous la pluie, l’Ecomusée des vieux métiers situé à quelques encablures de Lizio.

Accueilli par notre guide, nous avons eu l’agréable surprise de découvrir la caverne d’Ali Baba dans ce lieu ou était entassé une impressionnante collection de bibelots et autres objets anciens des années 50 , 60 et autres matériels et machines outils entassés pèle mêle dans le jardin attenant .

La visite commentée (qui a duré pas moins de 2h30 !), a ravi l’auditoire, par les commentaires empreints d’humour et de bons mots ou devinettes plus ou moins paillardes de notre maître de maison, au discours bien rodé (Fichier joint de l’historique du lieu crée par notre guide, collectionneur depuis une quarantaine d’années).

13 Heures ont sonné au clocher du village : il était l’heure de s’humecter le gosier, ce que nous avons fait sur le parking du musée avant de nous rendre à la Chapelle Caro, au restaurant de la Gare, pour un déjeuner traditionnel (où frites voulaient dire pommes de terre nouvelles sautées, et rôti de porc, jambon dans l’os !). Mais, soyons objectifs, tout le monde s’est bien restauré.

Sortis du restaurant, toujours sous la pluie, nous avons rejoint Lizio et son musée du poète ferrailleur où une surprise nous attendait : parking complet ... ou presque, du fait d’un marché artisanal organisé ce jour-là à l’entrée du musée ! Sous une pluie, toujours froide et pénétrante, nous avons découvert des mobiles de tous genres dans un univers extraordinaire et totalement déjanté de ce poète, non sans avoir assisté auparavant à une projection cinématographique de l’historique des lieus. Comme il serait trop long de décrire cet univers particulier, vous consulterez le fichier joint à cet effet.

La visite terminée, frigorifiés mais contents de notre journée, nous avons repris la route du retour et nous nous sommes donnés rendez-vous à Redon pour un arrêt ‘ papilles dégustatives ‘ et une dislocation de notre convoi.

Je ne vous décrirai pas les quelques aléas de certains qui se sont égarés sur le parcours de retour vers Nantes ! C’est ça quand on ne connaît pas la région, mais sachez qu’en définitive tous les participants sont rentrés chez eux, sains et saufs.

Le secrétaire de l’ABA44.

ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
ABA 44 À LIZIO
Retour à l'accueil